Illustrations d'histoires

(en projet)

Médée de Corneille (1635)

Feutres Graph'It Marker

Contes de Fées de Mme d'Aulnoy (1696/1699)

"L'Oiseau bleu"

Feutres Graph'It Marker

"Tu seras sept ans Oiseau bleu"

"La Biche au bois" (en cours de réalisation)

Feutres Graph'It Marker

Extrait 1 :

"Ne suis-je pas bien malheureuse, dit-elle, de n'avoir point d'enfant ? Les plus pauvres femmes en ont, il y a cinq ans que je demande au Ciel; mourrai-je sans avoir cette satisfaction ?"
Comme elle parlait ainsi, elle remarqua que l'eau s'agitait, puis une énorme écrevisse parut, et lui dit:
"Grande reine, vous aurez enfin ce que vous désirez. Je vous avertis qu'il y a ici proche un palais superbe que les fées ont bâti; mais il est impossible de le trouver, parce qu'il est environné de nuées fort épaisses, que l'oeil d'une personne mortelle ne peut pénétrer. Cependant comme je suis votre très humble servante, si vous voulez vous fier à la conduite d'une pauvre écrevisse, je m'offre de vous y mener."

Extrait 2 :

"La reine l'écoutait sans l'interrompre, la nouveauté de voir parler une écrevisse l'ayant fort surprise; elle lui dit qu'elle accepterait avec plaisir ses offres, sans qu'elle ne savait pas aller en reculant comme elle. L'Ecrevisse sourit, et sur-le-champ prit la figure d'une belle petite vieille. "Hé bien madame, lui dit-elle, n'allons pas à reculons, j'y consens; mais surtout regardez moi comme une de vos amies; car je ne souhaite que ce qui peut vous être avantageux."
Elle sortit de la fontaine sans être mouillée, ses habits étaient blancs doublés de cramoisi, et ses cheveux gris tout renoués de rubans verts. Il ne s'est guère vu de vieille dont l'air fût plus galant; elle salua la reine, elle en fut embrassée, et sans plus tarder, elle la conduisit dans une route du bois..."

Feutres Graph'It Marker

Extrait 3 :

"C'était le chemin des fées pour aller à la fontaine. Il était ordinairement fermé de ronces et d'épines; mais quand la reine et sa conductrice parurent, aussitôt les rosiers poussèrent des roses, les jasmins et les orangers entrelacèrent leurs branches pour faire un berceau couvert de feuilles et de fleurs..." 

Feutres Graph'It Marker

Extrait 4 :

"La reine n'était pas encore revenue de sa surprise lorsque ses yeux furent frappés par l'éclat sans pareil d'un palais tout de diamants, les murs et les toits, les plafonds, les planchers, les degrés, les balcons, jusqu'aux terrasses, tout était de diamants. Dans l'excès de son admiration, elle ne put s'empêcher de pousser un grand cri, et de demander à la galante vieille qui l'accompagnait, si ce qu'elle voyait était un songe ou une réalité. "Rien n'est plus réel, madame" répliqua-t-elle; aussitôt les portes du palais s'ouvrirent, il en sortit six fées; mais quelles fées ? Les plus belles et les plus magnifiques qui aient jamais paru dans leur empire..."

Feutres Graph'It Marker

Extrait 5 :

"La reine partit; elle devint grosse, et mit au monde une princesse qu'elle appela Désirée : aussitôt elle prit le bouquet qu'elle avait reçu, elle nomma toutes les fleurs l'une après les autres, et sur-le-champ elle vit arriver les fées..." 

Extrait 6 :

"Chacune avait son chariot de différente manière; l'un était d'ébène tiré par des pigeons blancs, l'autre d'ivoire que de petits corbeaux traînaient, d'autres encore de cèdre et de calembour. C'était là leur équipage d'alliance et de paix; car lorsqu'elles étaient fâchées, ce n'était que des dragons volants, que couleuvres qui jetaient le feu par la gueule et par les yeux; que lions, que léopards, que panthères, sur lesquels elles se transportaient d'un bout du monde à l'autre, en moins de temps qu'il n'en faut pour dire bonjour ou bonsoir: mais cette fois ici, elles étaient de la meilleur humeur qu'il était possible..."

Feutres Graph'It Marker
Feutres Graph'It Marker
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now